les éditions du samedi

Ibidem

- 1 commentaire

Chers samauditeurs, fidèles parmi les fidèles, nouveaux fraichement débarqués, bonjour !

Vous n'êtes pas sans avoir remarqué notre manque d'activité ces dernières semaines. La raison en est toute simple : nos vies personnelles nous ont entrainées dans un courant loin des samedis qui se sont enfuis avant qu'on ait pu les apercevoir. Ce billet - mise-à-jour ne sera donc malheureusement qu'une répétition du billet précédent mais on est convaincues qu'on aura avancé sur certains sujets d'ici... bientôt. La rentrée, les cahiers neufs, un rythme : on est armées et prêtes à en découdre.

Ce qui nous occupe ces derniers temps et ce qui nous occupera les temps prochains :

  • les réponses à écrire à vos mails ;
  • toujours l'impression de cartes de visite ;
  • toujours la création de bulletins d'adhésion pour l'association ;
  • les retours à faire sur vos manuscrits qu'on est en train de lire ;
  • toujours la recherche de solutions d'impression à la demande et d'un diffuseur ;

Nous avons conscience de vous demander beaucoup de patience à l'heure où tout va très vite mais l'édition sur temps libre (souvent réduit à peau de chagrin) a ses déboires que la motivation parvient à surpasser, même si ça ne se voit pas forcément de l'extérieur. Donc ESPOIR !

Merci de nous suivre (ça y est, vous êtes 100 à liker notre page Facebook !!), on apprécie votre soutien, sachez-le.

Quand on veut aller loin, on fait d'un oiseau une aiguille (ou presque)

- 1 commentaire

mesdames, messieurs, samauditeurs,

Rivés à votre écran, vous attendiez notre troisième billet. Premier constat : les titres ne s'arrangent pas.

Deuxième constat : l'article n'est pas très fourni. Pas de grandes nouvelles ces deux dernières semaines, pourtant notre projet prend forme. Nous continuons de recevoir des manuscrits auxquels nous essaierons de donner toute l'attention qu'ils méritent dans les prochains mois. Ils sont la preuve que des personnes croient suffisamment en notre projet pour nous confier leurs textes, et ça, c'est plutôt encourageant. Nous développons également notre réseau de traducteurs au fil des rencontres. À ce rythme, nous aurons bientôt une petite équipe fraiche et dispo pour la sortie de nos premiers titres, héhé.

Parmi les thèmes qui nous occupent en ce moment :

  • l'impression de cartes de visite, parce que nous allons être amenées à rencontrer des gens qui pourront nous aider dans notre projet et qu'il faudra bien avoir l'air sérieux ;
  • la création de bulletins d'adhésion ; parce qu'on sait que certains d'entre vous n'en peuvent plus d'attendre de nous donner des sous ;
  • la recherche de solutions d'impression à la demande et d'un diffuseur qui voudra bien de nous. Nous pensons qu'il s'agit de la meilleure formule au vu de notre budget et de nos ambitions ; il ne nous reste plus qu'à nous lancer dans les demandes de devis et compagnie. Trop youpi, non ?

C'est tout pour aujourd'hui (admirez la variété de nos références), rendez-vous dans deux semaines pour la suite de nos aventures. En attendant, nous vous souhaitons de bonnes vacances (profitez-en pour nous, entre surchage de travail et rédaction de mémoire laborieuse, on n'a pas trop la tête à ça) ; lisez, voyagez, racontez vos lectures et vos voyages, tout en même temps, et surtout pensez à oublier votre bouquin sur un banc ou une banquette de train.

Sur les chapeaux de rôûês

- 1 commentaire

Chers lecteurs !

Veuillez pardonner le titre de ce billet, d'un potentiel comique admettons-le limité. Du coup, parlons peu, parlons bien. Vous vouliez des nouvelles ?

Eh bien tandis que certains se prélassent au soleil, se baladent de par le monde à dos de pied ou bien esquissent des idées de romans lors d'une sieste opportune près d'une fraiche rivière, de notre côté nous sommes restées derrière nos ordinateurs pour avancer au mieux sur notre fabuleux projet. Enfin pas H24 faut pas déconner non plus.

Donc, résultat des deux dernières semaines, qui furent assez productives :

  • grâce à une communication savamment orchestrée, nous avons eu la chance de réceptionner cinq manuscrits, dont deux en castillan, et tout cela de la part de personnes que nous ne connaissons pas (encore). Une belle pile à lire pour l'été, en somme ! ;
  • nous avons mis en place la version multilingue de notre site, bien que la partie blog soit pour l'instant destinée à rester en français. Ça n'a l'air de rien mais c'était techniquement assez casse-tête ;
  • nous avons (enfin) ouvert notre compte en banque associatif. Il a comme vous vous en doutez le ventre vide et est tout prêt à recevoir toutes sortes de cotisations, dons et subventions :)

À côté de ça nous poursuivons nos recherches de solutions pour la fabrication des ouvrages ainsi que leur diffusion (mise en place chez les libraires), sachant que la principale ressource dont nous manquons c'est... du temps.

Autrement dit, nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir mais petit à petit, nous nous dégageons de la jungle des idées pour construire cet abri où quelques promeneurs sont déjà venus prendre un thé. On taille encore un peu dans la liane et on fabrique bientôt quelques tapis pour s'installer plus confortablement, c'est promis.

Parées au lancement !

- 6 commentaires

Salut la foule,

C'est un moment étrange et grisant de se lancer enfin auprès du grand public, de plonger tout habillé dans le bain de l'internet, rien que ça. Alors oui, certains d'entre vous étaient déjà dans la confidence, on avait parlé de notre projet par-ci par-là, lancé un appel à textes confidentiel, demandé des conseils et des avis un peu autour de nous, mais ce saut dans le concret d'une existence internette, c'est pour nous une façon d'affirmer : oui, on y va, on met les mains dans le cambouis et on ne les ressortira pas avant d'avoir publié nos premiers titres (et oui, on se lavera un peu avant de les feuilleter, rassurez-vous).

Il nous a fallu du temps pour mûrir notre projet, depuis les premières esquisses de projet commun il y a bien 3 ans de cela, aux décisions fondatrices prises entre deux mojitos un soir de février 2014 au Kitch, puis à la publication des statuts de notre association au JO en mars 2015, et enfin jusqu'à cette nouvelle étape : la création de notre site web le samedi 11 juillet.

Le chemin n'est pas évident, on s'en doutait et il faut bien dire que ça nous inquiétait un peu, mais les choses se mettent en place petit à petit. Il nous reste encore beaucoup de décisions à prendre, notamment sur les plans de la fabrication et de la diffusion/distribution ; on sait tout le travail que représente la suite de notre aventure, mais rien qu'à voir l'enthousiasme des personnes qui nous soutiennent et veulent apporter leur pierre à l'édifice, on se dit que le jeu en vaut la chandelle, que goutte à goutte, l'eau creuse la pierre, et que sans vouloir vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, on espère bientôt pouvoir vous présenter un catalogue que vous prendrez plaisir à lire et surtout, surtout, à partager.

Nous essaierons de poster un message sur ce blog un samedi sur deux afin de vous informer de nos avancées. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter.

Un grand merci pour votre soutien, il nous est précieux !