les éditions du samedi

Rentrée lecture, départ pour l'aventure !

- Aucun commentaire

Chers vous,

Quelques nouvelles, mais ce sera bref car l'actualité de ces dernières semaines se résume à une chose : la lecture de vos manuscrits. Comme vous l'imaginez, cela prend du temps et formuler une réponse est tout aussi chronophage, mais les retours que nous avons nous encouragent à poursuivre dans cette voie.

Par conséquent, nous allons continuer à considérer comme primordial le fait qu'une réponse doit toujours être argumentée et dans la mesure du possible donner quelques pistes d'amélioration, que ce soit d'ailleurs pour le manuscrit en question ou pour des productions futures. L'école du Monde de l’Écriture, sans doute.

Ah, et aussi. Anne-Laure est partie pour quelques mois au Chili 8-) Le but du voyage est principalement de faire le plein d'inspiration en allant voir de plus près l'édition alternative chilienne et plus particulièrement le monde vibrant des cartoneras. Pour suivre ses découvertes, c'est ici !

Sur ce, passez un beau week-end, où que vous soyez !

Suspensions & reprises

- Aucun commentaire

Chers auteurs, lecteurs, amis et robots d'indexation,

Ce n'est pas parce qu'on est lundi qu'on ne peut pas parler du samedi. Car c'est qu'il date, le dernier billet ! Celui-ci ne sera pas une révolution mais quelques nouvelles néanmoins :

  • de vos manuscrits : nous ne les oublions pas ! Nous faisons de notre mieux pour vous faire une réponse à partir de la rentrée. En attendant nous tenions à vous remercier pour la patience dont vous avez déjà fait preuve et que nous vous demandons encore. Nous sommes navrées de ne pas pouvoir avancer plus vite mais diverses obligations nous tiennent malheureusement éloignées du samedi et nous avons pris beaucoup de retard sur plusieurs sujets, malgré l'aide inestimable de notre comité de lecture et une motivation toujours aussi vivace ;
  • de l'association : nous avons profité de notre assemblée générale annuelle qui a eu lieu courant mars pour modifier le siège social, amender les statuts, présenter le rapport d'activités 2015-2016 et finaliser le bulletin d'adhésion. Vous pouvez retrouver le résultat de tout ce travail ici. Vous pouvez donc nous rejoindre dès maintenant pour le reste de l'année 2016 (mais nous n'avons pas de logistique d'accueil très poussée et nous n'aurons probablement pas d'activité avant que septembre soit bien engagé) ou alors venir adhérer aux premiers jours de 2017, c'est selon votre temps disponible et préférence.

En bref et de façon générale, cet été risque d'être encore chargé en occupations diverses et non repoussables pour vos dévouées éditrices mais nous allons malgré tout essayer de petit à petit remonter tels de courageux saumons vers l'actualité. Nous allons d'abord parer au plus urgent en faisant notre possible pour être d'attaque à la rentrée.

Pour finir, un grand merci ! Merci à vous qui êtes en attente d'une réponse, vous qui êtes prêts à vous engager auprès de nous dans ce projet, vous qui êtes impatients de lire les premiers romans que nous publierons et vous nos amis les robots d'indexation qui ne relèverez même pas cette sympathique attention : merci de continuer à nous faire confiance. Savoir que vous êtes toujours là est une motivation des plus précieuses !

A bientôt.

Où l'on parle grands mots et petits papiers

- Aucun commentaire

Chers tous,

Comme promis, nous reprenons notre petit rythme de publication même si au vu des deux semaines écoulées, nous n'avons pas grand-chose de bien extraordinaire à vous raconter. Notre équipe de relecteurs s'est mis au travail et débroussaille gaiement la pile de manuscrits en attente que nous lui avions laissés. Comme nous l'avons déjà dit, nous préférons prendre notre temps et proposer des retours complets et (soyons fous) utiles à ceux qui nous ont fait suffisamment confiance pour nous confier leurs créations.

Pendant ce temps, Anne-Laure se formait à la fiscalité associative et nous nous engagions lentement mais presque surement sur le doux chemin des questionnements et démarches administratifs. On vous avoue que les courriers et appels échangés avec l'administration fiscale, les compagnies d'assurance et autres greffes ne sont pas ce qui nous enchantent le plus, mais puisqu'il faut y passer... Gardons confiance ! Nous braverons la paperasse.

Affaire à suivre.

Bonjour chez vous,
les éditions du samedi

Lendemain de fêtes

- 3 commentaires

Chers auteurs, chers lecteurs,

Les courses de fin d'année se sont changées pour nous en courses contre le temps (trouver des samedis au milieu des semaines chargées de travail et de déménagements n'est point chose aisée). Nous en sommes vivement désolées, mais croyez bien que nous faisions de notre mieux.

Vient maintenant 2016, et nos nouvelles résolutions. On a fait le ménage, déballé nos cartons, ressorti notre pile de manuscrits et réfléchi à une nouvelle organisation qui nous permettra d'être plus efficaces et de mener notre projet jusqu'au bout. On vous l'a dit : c'est une aventure de longue haleine mais les choses se mettent en place progressivement, à force de tatonnements.

Première grande résolution donc : nous avons fait appel à quelques amis de confiance afin de former un petit comité de lecture. Nous pourrons donc répondre à tous vos mails d'ici peu. Encore un peu de patience, mais nos retours viendront, c'est promis.

Deuxième résolution : nous reprenons nos billets de blog réguliers. Outre un moyen de vous tenir informés des évolutions de notre association, ils sont aussi pour nous une façon de maintenir la machine en branle, et pour un projet de cette ampleur, ce n'est pas rien. Rendez-vous donc un samedi sur deux.

Et comme dirait tata Jeanette "jamais deux sans trois" : notre association ayant bientôt un an, nous allons essayer de mettre en place les adhésions et systèmes de dons dont nous vous parlons depuis des mois déjà d'ici mars prochain.

En espérant vous voir toujours aussi nombreux et enthousiastes malgré notre disparition,

Résolument vôtres,

les éditions du samedi

Si l'horizon est loin, le rivage l'est aussi

- Aucun commentaire

#ProverbeDuSamedi

Salut les internets, on espère que vous ne trépignâtes pas trop d'impatience pour ce nouveau billet du samedi car il sera ma foi aussi fin et transparent qu'un fil de pêche. Oui, on a les comparaisons qu'on peut et malheureusement on a aussi les semaines qu'on peut.

En guise de consolation, sachez que le festival VO-VF de Gif-sur-Yvette, en plus de nous avoir fait découvrir une ville charmante sous un soleil radieux, nous a beaucoup apporté sur la connaissance du métier de traducteur. Et nous a permis de prendre quelques contacts. Pour le reste nous en sommes au même point que pour le billet dernier mais faisons de notre mieux pour redresser la barre. Ou pour remuer les rames. Ou pour trouver la mer. Oui, on a les comparaisons qu'on peut et on a les citations qu'on peut. Ou qu'on veut. Tenez :

“La mer est sans routes, la mer est sans explications.”
Alessandro Baricco, Océan Mer

Voilà, c'était gratuit, c'était samedi. À bientôt !